_ Le main, sans avoir adressé la parole à qui ce soit , exposer les paumes, puis les revers des deux mains à une fumée se dégageant d'un récipient contenant du charbon allumé et une pincée d'une poudre noire provenant de la viande d'un sirakogoma carbonisée et pilée. Faire le geste deux fois et à chaque fois , crasser la figure avec les deux mains jointes. Procéder ainsi sept jours durant puis cesser. Cela fait, tout médicament offert d'une telle main guérira infailliblement le malade.
 
 
_ De très bon matin , se baigner les lundi , mardi , mercredi dans une eau contenant une tête séché de caméléon,une poignée de bourbourwa ( Eragrostis tremula ), un morceau de bois provenant d'une planchette épaisse sur laquelle le boucher brise les os avec une hache, le tout broyé. Rend la main heureuse.